Un concept vinovateur

Carole Samzun GaillardQui suis–je ?

Une amoureuse des vins, une passionnée habitée par un rêve, celui d’avoir un vignoble, une admiratrice de ces femmes viticultrices, une dégustatrice curieuse, une amatrice qui aime aller à la rencontre des autres, découvrir et faire découvrir des vignobles et qui propose de vivre l’œnologie différemment en révélant des vins et des personnalités et en suscitant l’envie d’aller chez elles…, une femme soucieuse d’affirmer un certain art de vivre marqué par l’élégance, le raffinement, l’authenticité et la convivialité.

Bref je suis une vinovatrice fière d’aimer les vins et désireuse de partager ma passion et de faire connaître des femmes qui m’ont marquée, qui ont su me parler avec émotion de leurs vins qui à leur tour se sont mis à me raconter des choses, à me séduire, à me donner du plaisir et ce plaisir je veux le partager ….

Carole Gaillard

Chais Elles : des femmes, des vins, une femme …

Chais Elles c’est l’histoire d’une passion pour le vin et d’une admiration pour ces femmes viticultrices qui, par leur courage, soif d’excellence et sensibilité se sont imposées dans un monde encore si masculin…

C’est l’invitation à assumer au féminin une même passion que l’on soit créatrice de vins, amatrice ou cliente.

C’est l’affirmation d’un art de vivre à la française et l’éloge de l’élégance, du raffinement, des terroirs et de leur authenticité.

C’est l’approche spontanée, conviviale et gourmande des vins de femmes basée sur la connaissance, le plaisir et le partage.

C’est l’organisation d’événements pour particuliers ou professionnels : soirées dégustations, découvertes de vignoble, visite de chais, rencontres avec des femmes qu’elles soient vigneronnes, sommelières, œnologues, cavistes ….

Ce sont des coups de cœur autour du vin à partager.
Chais Elles c’est tout simplement l’envie d’étonner, de partager une passion : en un mot de vivre l’œnologie différemment.

 

Bienvenue à toutes les amoureuses des vins au féminin et à tous les amoureux des vins de femmes.

Crédit Photo : Mathias Wendzinski